Chaque année c’est le même cirque. Les 3 mois sacrés, le ramadan, la fête, l’aïd… Les défilés de gens à la maison, la course en cuisine, tous ses préparatifs de fous pour passer de bons moments en famille. La fin du ramadan c’est un peu notre Noël à nous, c’est pourquoi on se remplit bien les bidons et qu’on partage de beaux repas gourmands. J’adore cette période de l’année, c’est l’occasion de retrouver des plats presque oubliés et du sucre à gogo.

L’année dernière je me suis retrouvée un peu seule à préparer toutes les pâtisseries. J’ai voulu me faciliter la tâche et au lieu du baklava traditionnel turc ou baklava aux noix, j’ai varié pour des makrout el louz et des baklawas algériens.

Cette recette a été plus qu’appréciée, les turcs de ma région n’ayant pas forcément l’habitude de goûter des spécialités maghrébines, ont adorés ce changement.

Tout comme la recette des makrouts, la recette est celle de Djouza. La seule modification : les noisettes ont remplacés les amandes car j’ai des allergiques à la maison et je voulais qu’ils puissent profiter de cette gourmandise.

Le visuel doit encore être travaillé, mais j’avoue que niveau goût mon plateau n’a pas fait long feu 🙂 

 

Ingrédients

Pâte :

  • 450 gr de farine
  • 100 gr de beurre
  • 5 g de sel
  • 1 œuf
  • Eau et eau de fleur d’oranger en quantité suffisante pour ramasser la pâte
  • 150 gr de beurre fondu pour badigeonner les feuilles de baklava

Farce :

  • 500 gr d’amandes émondées et hachées pas trop fin
  • 200 gr de sucre
  • 1 c à soupe de confiture d’abricot
  • Eau de fleur d’oranger
  • 500 gr de miel + 1/2 verre à thé d’eau de fleur d’oranger pour arroser en fin de cuisson

 

  1. Dans un saladier verser la farine, ajoutez le sel et le beurre fondu et refroidi.
  2. Bien amalgamez le tout, ajoutez l’œuf et mélanger, introduire peu à peu l’eau parfumée à l’eau de fleur d’oranger, pétrir jusqu’à obtention d’une pâte lisse et malléable.
  3. Laissez reposer.
  4. Entre temps, mélanger les amandes au sucre, ensuite ajoutez la confiture.
  5. Malaxez le tout et mouillez peu à peu avec l’eau de fleur d’oranger en sablant entre les mains (on obtient un sablé pas une pâte).
  6. Reprendre la pâte.
  7. La diviser en deux et chaque morceau en sept soit au total on aura 14 boules.
  8. Prendre une boule de pâte l’abaisser au rouleau.
  9. Faire une longue bande qu’il faut diviser en 3
  10. Posez la plus grande au milieu du moule et les petites sur les côtes.
  11. Badigeonnez de beurre fondu à l’aide d’un pinceau.
  12. Vous venez de poser une feuille.
  13. Vous allez continuez à superposer ainsi 6 feuilles en badigeonnant à chaque fois de beurre fondu.
  14. Placer la farce d’amande et égalisez bien la surface et aspergez d’un peu de beurre fondu. Couvrir de nouveau avec les 7 autres feuilles de pâte très finement abaissées comme au début et badigeonnez chaque feuille de beurre.
  15. Tracez des losanges à l’aide d’un couteau sans que la lame touche le fond du plateau.
  16. Arroser généreusement de beurre fondu et enfourner à four préchauffé à 180°.
  17. Laisser cuire pendant 45 min jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.
  18. Retirer le plateau et arrosez aussitôt du miel chaud mélangé à l’eau de fleur d’oranger.
  19. Laisser le plateau pendant 24 heures afin que le miel soit bien absorbé.
  20. Le lendemain, découper et mettre dans des caissettes.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *